France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

Un gîte, supermarché des garimpeiros ?

Un gîte, supermarché des garimpeiros ?

Un hôtel sans client, mais qui reçoit régulièrement marchandises et carburant,sur les bords de l’Inini, pas très loin des sites d’orpaillage illégaux. La gérante devra répondre de sa drôle de gestion devantle tribunal.

Installé sur les bords de l’Inini, l’hôtel, géré par une élue de la commune de Maripasoula et par ailleurs directrice d’école, ne recevait plus aucun client depuis le mois de mars 2016. Pourtant, début septembre 2016, les gendarmes en fonction sur le poste de contrôle fluvial interceptent une pirogue chargée de 2 000 litres de carburant. Interrogés, les piroguiers affirment que le chargement est destiné à l’établissement. Émoi et interrogations légitimes des forces de l’ordre, et...

franceguyane.fr 496 mots - 14.01.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres