Prix de l'excellence économique : trois lauréates récompensées
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Prix de l'excellence économique : trois lauréates récompensées

Marie ODRY (m.odry@agmedias.fr)
La saint-laurentaise Sara Santenie a reçu le 1ᵉʳ prix de l’excellence économique en STMG. Le choix de cette filière est très stratégique pour la jeune femme de 17 ans.
La saint-laurentaise Sara Santenie a reçu le 1ᵉʳ prix de l’excellence économique en STMG. Le choix de cette filière est très stratégique pour la jeune femme de 17 ans. • M.O

Une Saint-laurentaise et deux Cayennaises ont ce matin été récompensées au rectorat, pour l’obtention du prix de l’excellence économique de STMG. La première sur le podium, Sara Santenie, insiste sur la revalorisation de cette filière souvent critiquée.

Le 23 novembre dernier, 80 élèves Guyanais de terminale passaient l’épreuve du "prix de l’excellence économique ". Un examen écrit de quatre heures, basé sur le volontariat des élèves de la filière STMG  (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion). L’épreuve portait notamment sur l’intervention de l’État dans l’économie (programme de terminale).

Les trois lauréates récompensées ce matin : Sara Sentenie, Zelie Yassaï et Fedlinnne Derozin. • M.O

 

“Ce concours permet de revaloriser la filière STMG”
 

Sara Santenie arrive en première position et son résultat se glissera avec les meilleurs dans l’hexagone. "Je n’aurais jamais pensé finir première de la Guyane, je suis très fière de moi”, déclare la lauréate. “ Ce concours permet de revaloriser la filière STMG qui est bien trop fréquemment critiquée”, rajoute-t-elle. Son projet futur est de devenir entrepreneuse ou bien cadre dans l’immobilier : “ la filière STMG est essentielle, elle nous prépare à l’entrepreneuriat et à la vie d’adulte”.

La deuxième sur le podium est Zelie Yassaï, qui a hâte de rajouter son prix sur son dossier Parcoursup. “ C’est une grande joie, j'avais un peu révisé, notamment l’économie circulaire”, formule-t-elle. L'obtention de ce prix est une plus-value lors de la sélection sur la plateforme Parcoursup.

Fedlinnne Derozin, quant à elle, est partie à l’examen presque “ au talent”. “ Je souhaite continuer mon parcours avec un BTS GPME (Gestion des Petites et Moyennes Entreprise), ce monde de l’économie et de la gestion me plait ".

Cette épreuve scolaire est réalisée en collaboration entre le rectorat de Guadeloupe et l’IEDOM Banque de France. Stephane Bovier-Gaz, directeur de l’agence l’IEDOM Guyane sur place a félicité les élèves. “La mission fondamentale de l’éducation financière et budgétaire permet à chacun de mieux rentrer dans la vie active”, détaille-t-il.